mercredi 31 octobre 2012

Voiture au parking

Il y a 5 combinaisons "métro-bus-pieds" pour aller à mon travail sans voiture.

Chacune présente des avantages et des inconvénients suivant les conditions météo, trafic et pieds.

Comme j'ai du mal à me décider, ça me fait des petits déjeuners bien tracassés.

En tout cas, cette semaine, j'ai pu comparer la lumière du lever et du coucher du soleil.

vendredi 26 octobre 2012

Question

Je crois savoir que l'exercice développe les muscles.

Mais cela n'use-t-il pas les os ? les articulations ? les pieds ?

J'ai des doutes.


jeudi 25 octobre 2012

Dodo

Quand mon amie Sylla m'a écrit qu'elle avait passé une nuit de crocodile je me suis demandé : avait-elle beaucoup pleuré, grincé des dents ou s'était elle grattée les écailles ?

Et puis elle m'a expliqué :

Alors, une nuit de crocodile c'est une nuit 'entre deux eaux', jamais tout à fait endormie, jamais tout à fait réveillée, mais au final, quand le réveil sonne le matin, tu as l'impression de ne pas avoir dormi, même si grâce à quelques bribes de rêves, tu te dis que tu as dormi quand même un peu mais comme un crocodile, la gueule dans l'eau et les yeux à la surface.

Je te souhaite une bonne nuit de marmotte.

Sylla
 
Pour ma part, déjà que j'ai tendance à dormir comme un plomb, je dors comme un plomb plombé depuis que je laisse ma voiture au parking et que je marche près de 9km par jour.

mardi 23 octobre 2012

Voyage à Paris

Sergueï veut que je le rejoigne à Paris fin novembre. Il a préparé mon voyage et m'a envoyé ce mail :


Tu trouveras en pièce jointe ton mémo voyage.

Tu as un billet électronique. Cela veut dire que tu pourras d'abord t'enregistrer à une borne.

La machine te demandera ta carte bleue pour t'identifier, puis elle te demandera la 1ère lettre de ta destination,

Tu taperas "P"comme "Paris ", elle te demandera vers quel aéroport Orly ou Charles de Gaulle : choisir Orly

A ce moment elle t'indiquera le vol qui te correspond

Puis elle te proposera un siège que tu peux changer. Je te conseille de prendre une place côté "Aile".

La machine te demandera si tu souhaites mettre un bagage en soute. Je te conseille de mettre ton sac en soute, car tu n'as pas le droit d'avoir des produits liquides sur toi.

Suite à cela, une étiquette s'éditera pour ton bagage, puis ton ticket d'enregistrement.

Tu dois mettre l'étiquette sur ton bagage, puis aller à la dépose bagage pour mettre ton sac en soute.

A la dépose bagage, ils enregistreront et prendront ton bagage.

Tu pourras alors passer le contrôle et aller en salle d'embarquement...

Bises

Il doit croire (savoir) que je suis un peu simplette parce qu'il veut m'amener avant à l'aéroport pour une répétition. (c'est trop mignon)





lundi 22 octobre 2012

Etre ou ne pas être ?

J'aime mes zamis. Ils me font beaucoup rigoler.

PB (55 ans) : je ne suis pas encore adulte, la preuve : je ne sais pas écrire une lettre de condoléances et quand on me dit "il fait beau", je ne sais pas ce qu'il faut dire alors je réponds "oui", et c'est tout.

Moi (52 ans) : moi oui, je suis adulte et c'est chouette : je mange ce que je veux et je vais au lit quand j'ai envie.

Zani (47 ans) : moi non, la preuve : je n'ai jamais dit à ma mère que je fume.

Je vais faire une enquête auprès de mes autres zamis, et je viendrai raconter ici.

(papa, tu penses que je suis givrée mais tu vas trouver ça normal, vu mes fréquentations)

vendredi 19 octobre 2012

Journée pourrie --> soirée réussie



7h30 : je m'assomme à moitié sur un chambranle

7h40 : je récupère doucement

7h50 : les rafales de vent m'empêchent d'ouvrir le portail. Un voisin me donne un coup de main.

9h10 : j'ai mis 1h30 à parcourir 8 km. A 100 mètres du boulot, un bus bloque la route : un passager a fait un malaise cardiaque et on attend le Samu.

9h30 : j'arrive enfin au boulot.

Puis la journée se déroule, pourrie. En vrac : rugnon le matin, repas festif et digestion difficile, rafales de vent de 115 km/heure...

20h30 : je me gare devant le Bikini. Victoire :  j'ai réussi à éviter les branches et troncs d'arbres sur le trajet.

21h : Tindersticks. C'est beau. Des étoiles plein les oreilles.


jeudi 18 octobre 2012

J'ai laissé traîner mes oreilles :


"Mais qu'il est maigre, on dirait un rescapé d'Austerlitz."

"Bouduuuuu, comment ma banquière elle va trop pas dormir cette nuit, elle va s'arracher les cheveux quand elle va voir mon découvert"

Alors je voudrais rassurer la jeune fille qui vient de dépenser son salaire chez Zara, sa banquière va très bien dormir. C'est plutôt elle qui va avoir des frais bancaires qui risquent de la rendre insomniaque.


mercredi 17 octobre 2012

Une histoire de doigts

Même si je suis une piètre guitariste, quand Rachid m'a montré sa main gauche amputée de l'annulaire (penser à enlever ses bagues avant de sauter des murets), j'ai eu très mal à mon Fa majeur.

Comme s'il lisait dans mes pensées, il m'a dit d'un air triste :
- Je venais de m'acheter une guitare

Je lui ai parlé de Django Reinhardt et il a eu l'air réconforté.

N'empêche, mon Fa majeur et mon Si 7ème en sont encore tout retournés.


mardi 16 octobre 2012

Rugnon générale du personnel

Vendredi, tout le personnel était convoqué à une rugnon générale. Le directeur avait précisé qu'il ne tolérerait aucune absence.

L'ambiance était tendue et quelqu'un a eu la bonne idée de déplorer l'absence du directeur technique et commercial et d'une chef de service.

Le directeur a hurlé qu'ils avaient des choses à faire et qu'heureusement qu'il y en avait qui bossaient au lieu d'être là, comme des feignants, le cul sur une chaise.

On a bien rigolé.

(En fait, non, pas trop, ça a même failli très mal finir, à cause de grands déploiements de testostérone.)

lundi 15 octobre 2012

Fièvre du samedi matin

Samedi matin, comme je me sentais un peu vaseuse, j'ai pris ma température et j'ai eu peur : 38,5° ! C'est quoi ? La grippe ?

Samedi soir, je me sentais mieux mais j'ai eu encore plus peur : mon thermomètre indiquait : 34,5° !

J'ai demandé à Sergueï de vérifier si j'étais toujours vivante.

Il a trouvé que oui.

OUF.

jeudi 11 octobre 2012

Main gauche



Bon, les photos sont plutôt floues mais je trouve qu'on peut apprécier mes progrès en écriture de la main gauche.

L'écriture en bleu, c'est pendant ma rugnon de ce matin et la grise c'est la rugnon d'hier.



mercredi 10 octobre 2012

Desperate DRH

La DRH réunit une petite cour tous les matins pour la diffusion de quelques épisodes de sa vie trépidante :

. Mes vacances en Corse
. Le concours raté et le permis de conduire de ma fille
. Le col du fémur de ma mère
. Mon mari a installé un système d'alarme dans une villa cossue
etc.

Depuis la rentrée, j'ai réussi à éviter le secteur. Ce matin, j'ai eu droit à une séance privée :

. Pourquoi c'est tellement bien de venir travailler le samedi pasque ya personne qui te dérange
. Pourquoi c'est tellement mieux d'arriver à 10h le matin pour éviter les embouteillages
. Pourquoi j'embrouille tout pour éviter que directeur y mette le nez et donc aussi le bordel
. Ma vie, mon oeuvre mes ânes, mes chiens, ma piscine ...

A raison de dix minutes par épisode, on imagine le rendement.



mardi 9 octobre 2012

Enfer et damnation

J'ai pris l'habitude des numéros de diva de mes collègues.

Offuscations et Larmozieu au programme chaque semaine.

Je ne me déplace même plus quand j'entends des éclats de voix mais guette le passage à l'acte : une empoignade ? une insulte ? un crime ?

mercredi 3 octobre 2012

Tentative de QI >250 (ça chauffe)

A mon avis, il existe des intermédiaires entre élaborer des protocoles avec le cerveau (sous la contrainte, il faut bien faire avec, des deniers publics) et accompagner des personnes handicapées avec les tripes. (beurk)

Sans même évoquer un truc que je n'ose pas nommer, physiquement situé pile à mi-chemin entre le cerveau et les tripes, on peut citer, en vrac :

le bon sens, l'écoute, la raison, la concertation, la bonne intelligence (rien à voir avec le cui), la bienveillance ...






mardi 2 octobre 2012

Zéro vitamine

Ma princesse a trouvé ma dernière histoire un peu triste alors je voudrais la rassurer : tout ce qui s'est annulé la semaine dernière se déroule cette semaine.

Sauf que je n'ai pas pris mes vitamines alors j'ai failli m'endormir pendant le colloque "Qualité" aujourd'hui.

Heureusement, la 3ème table ronde (pas plus ronde que la 1ère, la 2ème et la 4ème) a été interrompue par une manif. Une centaine de syndicalistes a pris possession de la salle et une grosse dame énervée a crié dans le micro que pendant qu'on écrivait des protocoles, elle faisait de la qualité avec ses tripes.

Personnellement j'ai trouvé ça dégoûtant, mais comme je n'avais pas de micro, ça n'a fait rigoler que mes voisins.

(la suite demain)