lundi 30 juillet 2012

Eté indien

Suizémue par les messages indiens de ma princesse :

Hier soir :
- Ayéééé on vient d'atterrir. Bizou ! Allez, c'est que le début là ! Gros bisou !

et ce matin :
- On a réussi à arriver à notre hôtel à 4h. On a trouvé une autre chambre moins cher là, et on va se balader. Bisou !


samedi 28 juillet 2012

Vacances

Princesse part demain en vacances. Elle vient de m'envoyer ce mail :


Mes habits pour 3 semaines ! Tu le crois ? Hahaha

vendredi 27 juillet 2012

Question

Organiser des groupes de parole sur la sexualité pour des adultes handicapés mentaux.

Y évoquer leurs droits et leurs devoirs.

La parole libérée révèle trois affaires sordides, dont une aboutit en plainte pour viol.

Avoir des doutes.

Se demander si les juges dorment bien la nuit.

mardi 24 juillet 2012

Téléphone

J'ai voulu changer d'opérateur de téléphonie mobile
et garder le même numéro.

J'ai changé d'avis deux heures après et fait valoir mon droit de rétractation.

J'ai reçu un mail de mon nouvel opérateur.

J'ai reçu un sms de mon opérateur actuel.

J'ignore ce qui va se passer dans deux jours en ce qui concerne mon numéro de téléphone :
Deux numéros et deux opérateurs ?
Un seul numéro et un opérateur - mais lequel ?

Je crains de ne plus avoir de numéro ni d'opérateur.




lundi 23 juillet 2012

Défi

Chaque jour, la belle fille de la DRH me lance un nouveau défi.

Pourtant, j'avais encore réussi à arriver avec 20 minutes de retard à la réunion. Mais elle m'a battue avec ses 30 minutes. Là, je suis en mesure de fournir encore un effort, peut-être.

 
Mais elle a forcé mon admiration en gardant ses lunettes de soleil.
Je vais avoir du mal à être à la hauteur.

vendredi 20 juillet 2012

Préhistoire

Depuis ma rencontre avec le monsieur tout nu dans la rue, je croyais être arrivée au bout de mes surprises.

Mais hier, j'ai croisé une dame préhistorique :
Très, très grosse, nue sous sa grande tunique transparente, le front fuyant, prognate et les arcades sourcilières proéminentes ; elle marchait, royale et imposante, indifférente aux regards médusés des passants.

Une vraie déesse.

jeudi 19 juillet 2012

Etre vernie

Je ne suis pas une grande adepte des nouvelles expériences. Le truc le plus extrême que j'ai fait c'est un vol en parapente. Mais j'étais enceinte et les hormones avaient perturbé mon cerveau.

Aussi, quand j'ai découvert le cadeau de princesse pour mon anniversaire, j'ai ouvert de grands yeux : "C'est une drôle d'idée, ça, j'ai jamais fait". Il en faut plus pour déstabiliser ma princesse : "Ben justement, c'est l'occasion".

C'est avec un peu d'appréhension que je me suis rendue au rendez-vous. Une jeune fille m'a sorti plein de couleurs, j'ai choisi la plus vive, à y être. En vrai, dans le flacon, ça faisait moins fluo.

La dernière fois que je me suis vernie les ongles, c'était ceux des pieds, et le temps que ça a duré, j'ai eu une bizarre impression. De temps en temps, je les agitais comme un chat à qui on aurait mis des chaussettes.

Mais là, je trouve mes mains très jolies et je me demande comment je vais faire quand ça va partir.




mercredi 18 juillet 2012

Mauvaise foi

Depuis que j'ai adopté la BFRHA (*) j'ai retrouvé le sourire au boulot.
(*) BFRHA = Belle Fille de la DRH Attitude.

Faudrait pas croire que c'est facile, c'est un travail de tous les instants.

Mes réussites totales ou partielles :

1 - Arriver en retard le matin
Lundi : 3 minutes de retard, Mardi : 7 minutes, Mercredi : 0.
Je ne suis pas très douée pour les retards. Je pars le matin un quart d'heure après mais il y a moins de circulation, ça ira mieux en septembre. Ou partir une demi-heure après.

2 - Arriver en retard aux réunions
20 minutes hier, une vraie réussite ! Le problème c'est que j'étais si fière que j'arborais un sourire triomphant quand je suis entrée dans la pièce, au lieu d'un air très occupé par ailleurs. Et on m'a accueillie : "Rosana, on a failli commencer sans toi". A travailler.

3 - Amener mon téléphone portable en réunion
C'est un truc soufflé par ma copine Ilhéou. J'ai envoyé et reçu un sms mais j'ai été très surprise quand il a sonné (il ne sonne jamais) et je l'ai vite arrêté au lieu de quitter la rugnon avec un air préoccupé. A travailler.

4 - Ne pas se sentir concernée
Pendant la rugnon, je regardais par la fenêtre. Et puis je me suis entraînée à écrire les notes de la main gauche. Ce qui est très efficace pour ne pas se sentir concernée, et en plus ça peut servir si un jour je me casse le bras droit.

5 - Refuser les dossiers pourris
Bien sûr, il ne s'agit pas de dire "j'ai trop de boulot" mais je prendre un air si obtus que personne ne peut penser que vous puissiez être à la hauteur. Ca marche très bien si au lieu d'écouter en quoi consiste le problème, on s'applique à écrire de la main gauche. "Rosana, tu en penses quoi ?"
"Euh, je sais pas".

Franchement, je m'épate.



lundi 16 juillet 2012

Ma princesse n'a peur de rien

Conduire un camion de déménagement, ça ne fait pas peur à ma princesse.

vendredi 13 juillet 2012

Droits et tribunaux

Tout ce que j'ai voulu savoir sans jamais oser le demander, ma princesse me l'a expliqué mercredi après-midi :




Elle est gentille.






jeudi 12 juillet 2012

Hé-hé

Face au silence assourdissant de mon directeur, voici le courrier que je lui ai remis ce matin :


Monsieur le Directeur,

je connais votre charge de travail importante mais votre silence après le courrier que je vous ai adressé il y a plus d'un mois m'interpelle : pas un mot, un signe ou un simple accusé de réception.

Je suis certaine que la valeur de mon travail et de mon engagement ne sont pas remis en question. Mais comment interpréter ce silence : une divergence de point de vue sur mon positionnement, de l'indifférence, de l'embarras ?

J'avais espéré la même qualité d'accueil que vous-même et vos collaborateurs m'avez témoignée lors de mon arrivée, voilà deux ans et demi.

En tout état de cause, et quelle qu'en soit la raison, j'espère que vous arriverez à trouver prochainement un moment pour m'informer, ainsi que je vous le demandais, des possibilités d'évolution dans votre établissement, ou, comme votre silence me le laisse présager, d'un positionnement plus modeste.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur, mes meilleures salutations.

La suite au prochain épisode. (hé-hé)

mercredi 11 juillet 2012

Dépit ?

Quand j'ai quitté le service de zbb à grand fracas, ma boîte actuelle m'a accueillie à bras ouverts. On m'a confié les dossiers les plus intéressants. J'en ai longtemps éprouvé de la reconnaissance.

Et puis, en voyant évoluer mes collègues, j'ai compris pourquoi mon directeur m'a dit un jour que j'étais le meilleur rapport qualité/prix de la boîte.

Au bout de deux ans et demi, j'ai demandé à perdre ce statut. Certes, il me procure une grande liberté d'action et d'expression mais il est ma foi peu gratifiant au niveau du pouvoir d'achat.

Silence de mort.

A la place, la DRH a promu sa belle-fille, une folle-hystérique incompétente.

J'essaie de n'en concevoir aucune amertume mais pour l'instant je n'y arrive pas trop.

De toutes façons, je n'aurais pas aimé m'appeler Chef de Bureau.

Psst, ridicule.

(snif)

mardi 10 juillet 2012

Papa

Quand j'ai commencé mon blog, mon père m'a dit : "tu n'as vraiment rien d'autre à faire qu'écrire ces âneries". (en vrai il a dit "conneries" mais je suis bien élevée, je ne répète pas les gros mots).

Quand j'ai arrêté, il m'a dit : "tu n'écris plus rien, tu es devenue une feignasse".

Heureusement, entre les deux, il m'a dit qu'il avait bien rigolé.

dimanche 1 juillet 2012

Ampoules

La semaine dernière, j'ai passé tellement de temps en réunion que j'ai deux ampoules, une à chaque coude.

Je ne plaisante pas, c'est vrai.